La deuxième séquence du Workplace Inclusion Forum intitulé Rendre la production plus inclusive : Effet papillon avec la participation de : Gilles Fichteberg - Président déléguation publicité à l'AACC, Julie Langlade - Fondatrice Pic & Pick, Marine Schenfele - Directrice RSE à Canal+ et Anthony Babkine Co-Président à Diversidays

Julie Langlade - Fondatrice Pic & Pick

On sait que la diversité passe aussi par les représentations, on l’a évoqué en table ronde d’ouverture de cette demi-journée de conférences. Les banques d’images ont aussi leurs biais et la question de la diversité dans les photos proposées sur les grandes plateformes se pose depuis déjà plusieurs années.

Quels constats faites-vous sur la question des représentations de la Diversité chez les fournisseurs d’images et de visuels ?

Les premiers constats généraux qu’on peut faire c’est que les représentations sont souvent figées et stéréotypés : Ex, les “seniors” = soient ils sont “trop” magnifiques…soient ils sont assistés (genre Epad). Pour le handicap, deux axes toujours traités = une personne en fauteuil - enfant trisomique…

Et Pic & Pick, pourquoi avoir fait reposer votre modèle et votre positionnement sur cette volonté de représenter la D&I dans les images que vous distribuez ?

Tout d’abord, ce sont nos valeurs et c’est inscrit dans notre “raison d’être” de Pic & Pick. Il nous paraissait très important de nous inscrire dans ce qu’on peut appeler les nouveaux récits. Nous voulions aussi prendre un nouveau créneau et un positionnement différent par rapport aux Banques d’images généralistes.

Et quels sont vos engagements pour également adresser la question des artistes et de leur propre diversité ?

Nous avons recherché les profils de photographes qui voulaient aussi faire évoluer les représentations. Certains avaient conscience déjà d’être “prisonniers” de biais et d’habitudes….Depuis notre événement PicForChange, nous avons eu une affluence de PicGrammeurs comme on les appelle avec une répartition d’environ 55% de femmes / 45% d’hommes.

Giles Fichteberg - Président déléguation publicité à l'AACC

Une première question en ouverture : pourquoi est-il important qu’elle le soit également dans les métiers de la création, de a  production ?

Au sein de l’AACC, qui compte 200 agences membres du réseau, ce sujet est parmi les grands enjeux de votre mandats avec plusieurs commissions engagées sur ces questions : emploi et RSE. Pouvez-vous nous dire comment vous accompagnez vos membres pour que les métiers de la création s’ouvrent à de nouveaux profils, plus divers?

Nous avons mis en place au sein de l'AACC "Pogramme In" en direction des jeunes éloignés de l'emploi. Il s'agit d'une formation gratuite aux métiers de la création publicitaire et média. Une formation schéma expérimentale avec les Déterminés avec Pole emploi POEC et soutien de l’AFDAS . Cet année, 16 jeunes en contrat de professionnalisation dans 16 agences membres  dont Havas qui accueille également chaque années une vingtaines de jeunes soutenus par le secours populaire dans le cadre du programme été créatif.

Je veux revenir sur les propos de Naomi Sesay quand elle a dit : Si vous n'avez pas de données, vous ne savez pas où vous en êtes.

Nous pouvons faire beaucoup avec la Data surtout sur le volet des femmes dans les industries créatives.
Nous travaillons beaucoup avec Mercedes, et nous sommes entrain de réaliser un progrés sur beaucoup de volet DE&I  :  l'inclusion, l'équilibre entre les sexes etc.. et tous les chiffres progressent également. Ce que nous voulons faire, c'est avoir des actions fortes à tous les niveaux en tant que président de la délégation de la publicité et nous voulons apporter un changement concret et tangible.



Marine Schenfele - Directrice RSE à Canal+

Parlons des métiers toujours avec cette fois toute la chaîne de production chez un acteur comme Canal Plus, qui s’est emparé de ces questions depuis quelques années pour diversifier tous les métiers et encourager ses prestataires et fournisseurs à proposer des profils plus divers dans les équipes de production, de réalisation…

Les métiers de la production cinématographique sont particulièrement perçus comme élitistes, fermés, réservés à un club de happy few qui ont les bons réseaux, qui sont passés par les filières d’excellence… (et quelle évolution sur les femmes dans la création, derrière la caméra (réalisatrices, productrices).

Quelles actions engagez-vous pour faire progresser toute une filière sur ces questions ?

Pour faire progresser faut mettre en place des compagnes de sensibilisation ou nous parlons de biais et de stéréotypes et de l'importance d'en être conscient. Parfois les biais influencent nos décisions sans que nous nous en rendions compte. Nous avons nos propres services sur la diversité. nous avons des normes appropriées à ce sujet et nous avons probablement une influence sur le contenu. Nous travaillons également avec une  tierce partie consultante GJ. Nous soutenons les équipes avec de nombreux programmes de sensibilisation, afin qu'elles soient vraiment conscientes de l'impact de la diversité et de l'inclusion sur le contenu et de la manière dont ça peut améliorer le  contenu..

Quels conseils ou recommandation donneriez-vous à la profession pour aller plus loin ?

Nous travaillons aussi avec les RH pour assurer DEI dans nos équipes.
Pour rappeler combien c'est important, sinon nous retombons dans nos vieilles habitudes.
Nous encourageons les équipes et le personnel à travailler de manière différente, en particulier dans le domaine de la production : c'est un réel avantage d'avoir des équipes diversifiées et cela met en lumière d'autres organisations soutenues par Vivendi qui recherchent la diversité et les nouveaux talents et les encouragent à travailler dans l'industrie des médias.

Anthony Babkine, co-président de Diversidays

Comment identifiez-vous les talents de la production de demain et comment créez-vous cet effet de tremplin pour rendre visibles ces talents par les professionnels de la production de contenus ?

Tout d’abord, il est important de préciser que notre mission de rendre visibles les talents du numérique passe aussi par la compréhension d’un numérique large qui recouvre de nombreux nouveaux métiers qui ne se cantonnent pas au web. On dénombre environ 800 métiers dans le numérique. Il est nécessaire, par exemple, de maîtriser les outils de l’image pour permettre la création. La création est la finalité, les outils sont les moyens. Un “dév” est un créatif, il va avoir besoin de comprendre l’architecture des projets.

Comment faire pour aller plus loin ?

Déjà nous avons constamment la préoccupation du sourcing, nous les recherchons sur Instagram et sur d’autres réseaux pour les rencontrer. La problématique du “recrutement” est toujours lié au fait d’aller chercher les talents là où ils peuvent être. Certains garçons ou filles sont déjà dans la créativité quotidienne ? Probablement ils sont plus agiles, plus expérimentés que des jeunes diplômés qui n’ont pas eu l’opportunité de se confronter à la réelle création.

Comment créer cet effet de tremplin pour rendre visible ces talents par les profesionnels des contenus ?

Nous avons plusieurs axes pour les rendre plus visibles :

👉 Notre nouvel annuaire des talents
👉 Des temps forts à travers des événements
👉La mise en lien et en réseau avec les professionnels qui cherchent souvent le “mouton à cinq pattes” ;-)

Quelles bonnes pratiques et conseils pourriez-vous donner aux professionnels pour aller vers ces nouveaux visages de la production et des médias ?

En fait, on se rend compte que nous devons peut-être prévoir un programme spécifique sur ces enjeux. Il est nécessaire de penser aussi aux personnes en reconversion. Et inciter les professionnels à être …eux-mêmes créatifs en terme de sourcing. Comme dans tous les secteurs, si on se penche sur la “promotion de sortie des Ecoles” : deux inconvénients : c’est un choix restreint et surtout, dans ce domaine de créativité, on risque d’avoir des “clones” alors que la création demande de l'inspiration et de la liberté.

En savoir plus sur Mixity, solution digitale RH, leader de l'évaluation, du pilotage de la Diversité et de l'Inclusion dans les entreprises ? Accompagner vos équipes sur la sensibilisation, la formation ? Détails : ICI

Copyright image : @Mathis QUERAUX